Montmain , un écrin de verdure aux portes d’Autun

Véritable écrin de verdure de 290 hectares bordant la ville d’Autun, la forêt de Montmain, composée de hêtraie, de chênaie-charmaie est un site exceptionnel au niveau écologique et paysager. Elle recèle des milieux naturels remarquables, abrite des plantes rares comme la sphaigne spongieuse et la drosera (plante carnivore protégée), des vestiges archéologiques galloromains (aqueduc et villa), et de nombreux captages d’eau potable pour la ville.

Englobant le sentier des gorges de Brisecou et la cascade du même nom, c’est un lieu privilégié de loisirs et d’activités de plein air pour les Autunois et leurs hôtes. La préservation de cette magnifique forêt essentiellement feuillue constitue surtout un bel exemple de réussite d’une action concertée entre différents acteurs ayant la même volonté environnementale.

En effet, alors que la Fondation de France qui en avait reçu le legs devait la mettre en vente en 2003, la Ville d’Autun, le GFSFM (Groupement pour la sauvegarde des feuillus du Morvan) et le Conservatoire des espaces naturels bourguignons se sont entendus pour l’acquérir et y développer une sylviculture durable, proche de la nature, en futaie irrégulière.

Chaque partenaire est propriétaire de parcelles propres: la ville d’Autun pour 191 ha, le Conservatoire 70 ha et le GFSFM de 32,5 ha dont une ancienne terre agricole de 7 hectares qui se recolonise en essences précieuses locales et qui fait l’objet d’un suivi technique de son évolution dans le cadre de la charte forestière du PNRM.

Un chemin de découverte de la forêt permet de communiquer sur les milieux forestiers et les modes de gestion proches de la nature.

La forêt de Montmain du GFSFM s’est dotée de nichoirs à chouettes chevêches, de ruches pour les abeilles et d’un réseau d’arbres vieillissants et à cavité riches en espèces d’insectes menacées.

Plus d’informations sur le site: http://sauvegarde-forets-morvan.com